Avis de recrutement: Coordinateur(trice) Terrain (H/F) - Cameroon Desk

Cameroon Desk

Scholarships and opportunities for all

Breaking

mercredi 1 juillet 2020

Avis de recrutement: Coordinateur(trice) Terrain (H/F)

Avis_de_recrutement_:_Coordinateur(trice)_Terrain_(H/F)
Avis de recrutement: Coordinateur(trice) Terrain (H/F)

Date de prise de fonction souhaitée : 15/07/2020
Durée de la mission : 3 mois
Localisation : Garoua Boulai

QUE FAISONS NOUS…
La coordination SI, initialement basée à Yaoundé, est en cours de transition vers Ndjamena dans le cadre de la fusion des missions Tchad et Cameroun. A partir de juillet 2020, l’équipe de coordination de Ndjamena couvrira donc les deux pays et comprendra : un directeur pays, un coordinateur programmes, une coordinatrice admin/fin, un coordinateur logistique et un reporting officer. Un directeur pays adjoint sera en poste à Yaoundé pour suivre les projets restants sur les deux bases du Cameroun.

SI a 2 bases opérationnelles au Cameroun :
Garoua Boulai à l’Est et Maroua à l’Extrême-Nord. A l’Est sont déployés :
Des fonds UE (EHA et SAME) en consortium avec PUI, qui participent à l’autonomisation des communautés locales et tendent à une transmission des activités vers les partenaires étatiques présents sur place.
Des fonds UN avec le PAM, qui sont principalement orientés vers des activités de cash transfer (CBT) et d’assistance alimentaire pour les populations vulnérables et notamment réfugiées,
Des fonds d’urgence fléchés Covid19 : d’abord dans le cadre d’un projet MERF (financé par le Startfund) puis d’un projet Mairie de Paris, les activités de riposte Covid19 consistent principalement à organiser des sessions de sensibilisation et de prévention à l’hygiène.

La base de management de Garoua Boulai est composée d’un coordinateur terrain, d’un Log Base, d’un Admin base, d’un RP EHA, d’un RP SAME et d’un RA CBT. Il y a également un agent MEAL directement sous la supervision du CT. Les équipes terrain de Garoua Boulaï sont pour beaucoup présents depuis l’ouverture en 2014 et ont connu plusieurs restructurations RH successives au gré de la réduction des financements d’urgence et de la transition vers des projets d’autonomisation/résilience des populations hôtes et réfugiées. L’équipe est composée de 40 personnes en juin 2020, mais le processus d’autonomisation du projet ProAct à partir de l’été 2020 va amener plusieurs fins de contrats en juillet/août.

DESCRIPTIF DU POSTE
Le/la CT a un rôle de Chef de Mission par délégation dans la région Est du Cameroun.
  • Il/Elle propose la stratégie régionale en fonction du contexte géopolitique et humanitaire et s’assure de sa mise en œuvre une fois validée.
  • Il/Elle anime la vie de la base, veille à la bonne communication entre les différents services/ départements et assure la gestion logistique et administrative de sa base dans le respect des procédures bailleurs et de Solidarités International
  • Il/Elle assure le lien avec les différents bailleurs et partenaires des projets en cours.
  • Il/Elle contrôle et garantit que les projets se déroulent en adéquation avec la charte de Solidarités International et dans le respect des procédures internes et contractuelles.
  • Il/Elle mobilise les moyens matériels et financiers nécessaires à la bonne conduite des programmes et en supervise la gestion.
  • Il/Elle supervise, appuie, suit et forme les membres de son équipe
  • Il/Elle coordonne les équipes en place et est le garant de leur sécurité sur sa zone d’affectation.
  • Il/Elle est l’interlocuteur direct et privilégié du Directeur Pays Adjoint en poste à Yaoundé.
Spécificités du poste
Poste CT dans un contexte de retrait progressif des activités de SI de l’Est du Cameroun. Il s’agira essentiellement de suivre la fin des projets en cours, tout en restant tout de même attentif à d’éventuelles opportunités de financement. Objectif de nationalisation du poste (Responsable de Base) à l’automne 2020.

Priorités jusqu’à octobre/novembre 2020 :
  • Superviser la finalisation des activités et la clôture du projet de riposte Covid19 (Mairie de Paris), qui se termine le 30/09/2020.
  • Superviser le processus de transition du projet ProAct avec l’autonomisation des acteurs étatiques décentralisés.
  • Superviser les activités déployées dans le cadre du projet PAM et être le lien direct avec le bureau PAM de Bertoua. Une attention particulière devra être notée sur les possibilités de financement CBT et sécurité alimentaire (PAM et autres bailleurs) pour fin 2020 / début 2021.
  • Suivre l’évolution du Covid19 dans la zone d’intervention et s’assurer que les SOP sont suivis et appliqués.
  • Lancer le recrutement (ou la montée en compétence en interne) du Responsable de Base national qui prendra la suite du poste, et assurer la passation.
  • Poursuivre l’accompagnement des postes pour lesquels une montée en compétence est envisagée
  • Assurer le lien et la communication avec les partenaires des projets – notamment PAM, HCR, et autres ONGs.
  • Rester attentif aux opportunités de financement pour sa zone d’intervention, dans un contexte de crise humanitaire « oubliée » et de zone particulièrement exposée à la crise COVID 19. Assurer notamment la valorisation des évaluations en cours en proposition d’intervention pour appuyer le démarchage bailleurs du DPA.
  • Assurer un suivi budgétaire précis et veiller au dimensionnement raisonnable des besoins sur la base, pour assurer une couverture optimale des coûts supports et RH.
  • Remonter toutes les informations sécuritaires et contextuelles pertinentes au Directeur Pays Adjoint.
VOTRE PROFIL
  • Capacité de représentation auprès des bailleurs, des partenaires et des autorités locales.
  • Très bonnes capacités de management et de coordination des équipes.
  • Expérience confirmée en suivi du cycle de projet et en suivi budgétaire.
  • Compétences confirmées en évaluation des besoins.
  • Expérience en gestion et coordination de projets multisectoriels et multi-acteurs
  • Excellente maitrise des procédures logistiques et sécurité en ONG (connaissance préalable des procédures SI appréciée).
  • Expérience de gestion des contrats bailleurs et des procédures afférentes notamment avec les UN, la DUE.
Qualités :
  • Diplomatie, maîtrise de soi et sens de la communication
  • Pragmatisme, pédagogie et polyvalence
  • Disponibilité, flexibilité, autonomie
  • Grand sens de l’organisation
  • Grosse capacité de travail et résistance au stress
  • Sens du travail en équipe, notamment en termes de diffusion d’informations
  • Respect des us et coutumes locales
  • Respect des règles sécuritaires
Langues :Français requis

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : à partir de 2 860 euros brut par mois, selon expérience, ( 2 600 euros de salaire de base + 10% de prime de congés payés ) Per Diem mensuel de 450 euros par mois.
SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. La politique de break vient d’être modifiée : désormais Solidarités vous offre tous les trois mois un repos de 7 jours ouvrés ainsi qu’une allocation de 850 USD. A ces repos réguliers, Solidarités ajoute un jour de repos additionnel par mois travaillé. Ces jours ainsi que les breaks sont offerts par SI et ne sont pas décomptés des congés payés versés tous les mois avec votre salaire.

CONDITIONS DE VIE :
Les conditions de vie à la Guest sont bonnes. Les parties privatives de la base-vie sont confortables. L’expatrié dispose d’un logement personnel composé d’un salon, d’une chambre et d’une salle de bain. Internet est disponible sur la base, ainsi que Canal +.

L’électricité de la ville est présente entre 15 et 18h par jour et des générateurs sont disponibles pour pallier les coupures. La base-vie est approvisionnée en eau et des chauffe-eau sont installés dans les salles de bain (mais fonctionnement aléatoire)

Garoua Boulaï est une ville frontalière, fortement fréquentée par les camions et les commerçants, avec relativement peu d’occupations et d’endroits où sortir. Il s’agit cependant d’une ville bien approvisionnée en denrées et il est possible de trouver beaucoup d’articles du quotidien, ainsi qu’une bonne diversité d’aliments.

Au niveau climatique, la zone reçoit ses premières pluies à la fin du mois de mars. La forte saison des pluies débute en juin et dure jusqu’en octobre. De novembre à mars, le climat est sec.

De moins en moins d’ ONG sont présentes sur place (à date restaient LWF et IMC mais sans expatriés). DRC est installé à Meiganga (1h de route) avec une présence expatriée, tout comme PUI.

Le ranch de N’Gaoundéré ( 3h de route) est un endroit agréable ou passer le week-end
How to apply

Cliquez ici pour postuler


NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi


1 commentaire:

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.