Avis de recrutement: Ingénieur de Transport en chef - Cameroon Desk

Cameroon Desk

Scholarships and opportunities for all

Breaking

lundi 5 octobre 2020

Avis de recrutement: Ingénieur de Transport en chef

BAD
Avis de recrutement: Ingénieur de Transport en chef

Titre du poste
: Ingénieur des transports en chef, PICU0

Grade: PL3

Poste N°: 50069781/ 50064955/ 50000991

Référence:
ADB/20/131

Date de publication: 17-sep-2020

Date de clôture: 16-oct-2020

Lieu d'affectation: Yaoundé, Abidjan, Cameroun, Côte d'Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation est au cœur de la mission de la Banque consistant à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Le complexe a essentiellement pour mission de : i) renforcer l’environnement propice au développement du secteur privé [et du secteur financier] et favorisant une croissance inclusive et un développement durable ; ii) soutenir le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et l’aménagement urbain ; et iii) renforcer l’action sur les performances industrielles et commerciales en faveur de la transformation structurelle en Afrique. Le Complexe s’appuie sur les connaissances, le cofinancement et les partenariats pour attirer le capital privé et travailler avec les gouvernements pour réaliser le programme de développement de la Banque.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de l’infrastructure et du développement urbain (PICU) apporte son appui aux pays membres régionaux (PMR) de la Banque pour déterminer les types de prêts et de dons permettant de financer les projets et programmes de transport, ainsi que les produits de savoir hors prêt servant à élaborer et à mettre en œuvre les politiques et stratégies du secteur des transports, de même que les réformes sectorielles pour veiller à ce que les meilleures pratiques soient intégrées dans la politique, la planification, la programmation, la gouvernance institutionnelle, l’entretien et les opérations. Le Département favorise l’avancement des infrastructures et des villes en Afrique par l’élaboration détaillée d’interventions appropriées que la Banque pourrait financer au niveau national, régional ou continental.

LE POSTE :

L’Ingénieur des transports supérieur contribuera à la mise en oeuvre de la vision du Groupe de la Banque pour les infrastructures en matière de transport et les services connexes ainsi que de ses domaines futurs d’intervention dans le secteur.

Le poste d’Ingénieur des transports en chef vise les objectifs suivants :
  • Contribuer au développement des infrastructures de transport et du secteur dans son ensemble, notamment en renforçant et en maintenant la compréhension qu’a le Groupe de la Banque du rôle du secteur dans le développement national.
  • Conduire la Préparation, supervision et mise en œuvre les projets du secteur des transports ;
  • Coordonner le dialogue sectoriel-pays au sein des groupes de travail des bailleurs de fonds composé de partenaires au développement actifs dans le secteur des transports ;
  • Mobiliser des ressources, en particulier par le biais du cofinancement et d’autres opportunités, en vue d’activités ciblées dans le cadre du travail du Groupe de la Banque dans le secteur du transport ;
  • Collaborer avec les autorités nationales compétentes et les autres parties prenantes pour les conseiller sur les futurs investissements du Groupe de la Banque dans le secteur des transports ;
  • Collaborer avec d’autres spécialistes du secteur des transports de la région ainsi qu’avec les économistes du bureau régional pour contribuer aux efforts de gestion des connaissances afin de veiller à ce que les meilleures pratiques et les enseignements tirés en matière de développement des transports et les approches institutionnelles/de gouvernance soient intégrés dans la conception des projets.
Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Chef de Division Sectoriel Régional ou le cas échéant du Chef de Division ou du Directeur sectoriel, le titulaire du poste assumera les fonctions et responsabilités suivantes :

Jouer un rôle clé dans l’élaboration des politiques et stratégies pour le secteur des transports au sein de la Banque et dans les PMR en collaboration avec les organismes publics, les partenaires au développement et d’autres parties prenantes concernées.
  • Conseiller les Gouvernements sur les questions relatives aux réformes politiques et institutionnelles dans le secteur des transports, notamment dans les domaines de la planification et de la programmation, du développement des réseaux de transport, de la gestion/entretien des actifs et de la participation du secteur privé.
  • Participer et contribuer aux activités de programmation nationales et régionales (DSP et DSIR) et veiller à ce que les questions sectorielles clés et les solutions proposées soient correctement prises en compte dans les documents de programmation nationaux et régionaux qui en découlent.
  • Mener des travaux analytiques et sectoriels pour orienter et étayer l’intervention en aval de la Banque dans la conception de projets et de programmes dans le secteur des transports.
Conduire les activités pour l’élaboration d’une réserve et d’un programme de prêts pour les projets et programmes dans le secteur des transports :
  • Fournir des conseils techniques sur les projets du secteur des transports (routes/autoroutes, ports, aéroports, voies navigables intérieures et chemins de fer), ainsi que d’autres projets d’infrastructure ;
  • Identifier des projets adéquats pour financement au titre du programme de prêts du Groupe de la Banque dans le secteur des transports, et élaborer la note conceptuelle du projet précisant les principaux enjeux de développement, les objectifs des projets/programmes, les évaluations des risques, le budget et les échéanciers pour permettre à la direction de prendre des décisions ;
  • Conseiller les pays membres sur la préparation, l’organisation et la réalisation d’études de faisabilité et les aider à rédiger des termes de référence ; examiner les rapports d’avancement des études ; sélectionner les composantes qui constitueront le projet éventuel ; examiner et superviser le travail des consultants engagés par les emprunteurs au titre des projets/études.
  • Piloter la préparation et l’évaluation des projets/programmes de transport impliquant une planification générale des ressources et l’évaluation technique d’autres moyens de façonner les projets en vue d’une contribution optimale aux objectifs de développement ; préparer et traiter les rapports d’évaluation comprenant des évaluations détaillées des aspects techniques, de la faisabilité économique et financière, des sauvegardes environnementales et sociales, des questions fiduciaires, des dispositifs institutionnels, etc.
Conduire les supervisions de mise en œuvre des projets et programmes de transport ainsi que des programmes d’assistance technique financés par la Banque :
  • Superviser les projets ; jouer un rôle clé dans le suivi de l’avancement des projets ; assurer le suivi des activités de passation des marchés de biens, travaux et services conformément aux règles du Groupe de la Banque ; examiner les soumissions des emprunteurs, notamment les listes d’appels d’offres, les documents de soumission, les rapports d’évaluation des offres, les recommandations d’adjudication et les documents contractuels ; étudier et analyser les données soumises par l’emprunteur ; vérifier et approuver les contrats pour le décaissement des fonds.
  • Conduire des missions de revue à mi-parcours des projets, des missions d’examen du portefeuille sectoriel et des missions d’examen du portefeuille pays et préparer les rapports correspondants.
  • Diriger les missions de préparation des rapports d’achèvement des projets ; conseiller le Groupe de la Banque sur les leçons tirées du projet et qui guideront les futures interventions dans le secteur et dans les pays concernés ;
  • Gérer les responsabilités fiduciaires, y compris la passation de marchés, et veiller au respect des directives de la Banque et des dispositions des accords de prêt ou de don.
Piloter ou participer au dialogue sectoriel et aux activités de coordination des bailleurs de fonds :
  • Conseiller les PMR sur les exigences du Groupe de la Banque en matière de financement ; agir comme contact clé pour assurer la liaison avec les responsables gouvernementaux et le porte-parole du Groupe de la Banque dans le secteur des transports ; entreprendre des négociations sur des questions sensibles et délicates de politiques et de réformes sectorielles avec les emprunteurs et d’autres parties.
  • Assurer la coordination avec les autres partenaires au développement et les PMR en vue de la cohérence de l’approche, de l’échange d’expériences, de l’amélioration continue des pratiques et de l’intégration des engagements politiques du secteur des transports dans la gestion des projets.
  • Collaborer, le cas échéant, avec d’autres partenaires au développement du secteur des transports pour la cohérence et l’harmonisation des approches, le partage des expériences, le partenariat et le cofinancement.
Contribuer à la dissémination des meilleures pratiques dans le domaine des transports en intégrant un large éventail de questions :
  • Créer et gérer une base de connaissances sur le secteur des transports en restant au fait des dernières évolutions dans le domaine et aux enjeux liés aux politiques et à la planification, au développement institutionnel, à la conception et à la construction, au financement, à l’exploitation et à l’entretien, ainsi qu’à la réglementation.
  • Apporter un appui aux responsables des organismes d’exécution, en matière de conseils et d’expertise concernant les différents enjeux et priorités du secteur des transports, les aspects techniques des projets et les règles de procédure de la Banque, notamment en ce qui concerne l’acquisition de biens et de services et les décaissements ; et,
  • Piloter les activités relatives au plaidoyer, à la diffusion et au renforcement du savoir dans le cadre des questions liées au secteur des transports.
Critères de sélection
  • Être titulaire d’un Master 2 ou d’un diplôme équivalent en Génie Civil ou en Ingénierie des Transports ou dans des disciplines connexes.
  • Justifier d’au moins cinq (7) années d’expérience dans le secteur des transports et une capacité avérée à travailler sur les aspects politiques, institutionnels et financiers des projets de transport, des infrastructures routières et de transport, de construction et d’entretien, de gestion et de passation des marchés, de planification et de programmation des travaux d’équipement et d’entretien, la connaissance de la participation du secteur privé et le lien entre développement économique et réduction de la pauvreté.
  • Expérience avérée et solide acquise dans les institutions de financement du développement dans l'identification, la préparation, l'évaluation et la supervision de projets de transport et de logistique du secteur public ;
  • Connaissance et expérience approfondies dans la conception des politiques sectorielles y compris, l'élaboration, l’exécution, et le suivi et évaluation ;
  • Aptitude à identifier et évaluer les questions de politiques critiques et à dialoguer activement avec les gouvernements et / ou d'autres parties prenantes pour développer des solutions ;
  • Forte capacité à diriger des activités d'analyse et de conseil, y compris des études économiques et sectorielles, l’assistance technique et une formation et la diffusion des meilleures pratiques avec les pays clients ;
  • Capacité à diriger une équipe de spécialistes et à faire avancer des projets, souvent en collaboration avec d'autres partenaires ;
  • Compétences efficaces en matière de consultation et de conseil ;
  • Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l'autre langue.
  • Maîtriser l’utilisation des logiciels courants utilisés à la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; avoir une connaissance de SAP.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX 

CONDITIONS D'EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d'écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG(le lien envoie un courriel)

Postuler(le lien est externe)

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.