Appel à candidatures: Formatrice(s) formateur(s) en entrepreneuriat - Cameroon Desk

Cameroon Desk

Scholarships and opportunities for all

Breaking

mardi 22 décembre 2020

Appel à candidatures: Formatrice(s) formateur(s) en entrepreneuriat

XOESE
Appel à candidatures: Formatrice(s) formateur(s) en entrepreneuriat

APPEL A CANDIDATURES : FORMATRICE(S)-FORMATEUR(S) EN
ENTREPRENEURIAT- « INSTITUT SUR LE LEADERSHIP PROFESSIONNEL
DES JEUNES FEMMES » DU FONDS XOESE

Dates de l’Institut :
De janvier à juin 2021

Lieu : Zoom

Date limite de réception des candidatures : 3 janvier 2021

RESUME

XOESE
, le Fonds pour les Femmes Francophones, avec l’appui de ses partenaires, lance la première édition d’un Institut sur le leadership professionnel des jeunes femmes qui s’adresse aux jeunes femmes porteuses de projets innovants et qui souhaitent embrasser la carrière d’entrepreneure.

Cet Institut est à destination de jeunes femmes francophones âgées de 18 à 35 ans, ayant une idée concrète d’entreprise et ressortissantes d’un pays de l’Afrique francophone ou d’Haïti.

Après étude des dossiers envoyés, les candidates présélectionnées seront invitées à participer à
trois jours de formations théoriques et de travaux pratiques sur Zoom. A l’issue de ces 3 jours
de formation, il sera demandé aux participantes de soumettre un plan d’affaires finalisé de leur
projet de création d’entreprise. Par la suite, un jury sera mis en place afin de procéder à la
sélection des meilleurs projets. Les porteuses des projets de création d’entreprise les plus
innovants recevront un prix composé d’une enveloppe d’argent ainsi que d’un appui
technique allant de 3 à 6 mois.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cet Institut, XOESE lance un appel à candidature pour le recrutement de formatrice(s)-formateur(s) francophones en entrepreneuriat pour l’animation des sessions et l’accompagnement à la maturation des projets des vingt participantes qui prendront part à cet évènement.

CONTEXTE

Les femmes et les jeunes femmes sont essentielles à la croissance économique à travers le monde. A l’échelle mondiale, elles représentent environ 50% de la population, 40% de la main d'œuvre, mais ne possèdent qu’environ 1% de la richesse mondiale. Elles constituent un levier important pour le développement et la création de richesse parce que, contrairement aux hommes, elles investissent la majorité de leurs revenus dans la santé, l’éducation et le bien-être de leurs familles et de leurs communautés.

Néanmoins, elles se heurtent à de nombreux obstacles sociétales et systémiques qui limitent
considérablement leur capacité à participer pleinement à l'économie de leur communauté et de leur pays. Cette situation a un impact important sur leur capacité à développer leur plein potentiel entrepreneurial, à gagner de l’argent et à subvenir aux besoins de leur entourage. Dans nos pays, la plupart d’entre elles se contentent de gérer des petites entreprises dans le secteur informel sans envisager d’étendre leurs activités ou de migrer vers le secteur formel. Bien qu'il y ait eu une hausse encourageante dans les initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes femmes au cours de la dernière décennie, il faudra davantage d’efforts pour surmonter les facteurs spécifiques qui les découragent de démarrer ou de reprendre des petites ou moyennes entreprises. Et plus important encore, il est urgent de créer un environnement favorable où celles qui dirigent de petites entreprises puissent les formaliser et les développer plus facilement.

Les mesures visant à encourager la création et l’expansion des entreprises initiées par les femmes et les jeunes femmes et/ou leurs groupes peuvent prendre plusieurs formes. Elles doivent impérativement inclure la réponse au principal problème d'accès au financement. Si dans certains pays, il faudra revisiter la législation pour faciliter leur accès aux ressources et aux financements, dans d’autres le principal besoin est de faciliter leur accès à l'information appropriée.

Un autre problème clé, qu’il convient d’aborder, est lié aux politiques économiques qui régissent le commerce dans les pays ciblés. Elles dérivent logiquement des politiques macroéconomiques mondiales qui ne sont généralement pas sensibles au genre et ne cherchent pas à répondre spécifiquement aux besoins des femmes et des jeunes femmes d'affaires.

Par conséquent, XOESE, Le Fonds pour les Femmes Francophones, qui a identifié l’Autonomisation économique et le leadership professionnel des femmes et des jeunes femmes comme l’un de ses domaines prioritaires, encourage la création et l’expansion des entreprises initiées par les jeunes femmes. C’est dans ce cadre que XOESE lance la première édition d’un Institut sur le leadership professionnel des jeunes femmes qui s’adresse aux jeunes femmes porteuses de projets innovants et qui souhaitent embrasser la carrière d’entrepreneure.

OBJECTIFS DE L’INSTITUT
  • Renforcer les capacités des participantes en matière de création et de gestion d’entreprise ;
  • Développer les capacités de leadership des participantes en vue d’encourager l’innovation dans leurs secteurs d’activités
DATES ET LIEU

Lieu :
En ligne sur Zoom

Dates à retenir :
  • 3 janvier 2021 Date limite de soumission des candidatures
  • 19-21 janvier 2021 Début de l’Institut
  • 1 mars- 30 juin Accompagnement et appui technique des lauréates
PROFIL RECHERCHE POUR LES FORMATRICE(S)-FORMATEUR (S)
  • Être titulaire d’un diplôme universitaire Bac + 3 ou plus
  • Avoir une expérience confirmée dans la formation d’entrepreneurs et de porteurs d’idées de projet
  • Avoir une bonne connaissance des mécanismes de financement et de création d’entreprises
  • Avoir de l’expérience dans le montage de projets et l’élaboration de plans d’affaires
  • Avoir déjà donné des formations via une plateforme en ligne (de préférence Zoom) serait un atout
  • Avoir de l’expérience dans la formation de jeunes serait un atout
  • Avoir de l’expérience en tant qu’entrepreneur(e) serait un atout
ROLES DES FORMATRICE(S)-FORMATEUR (S)
  • Proposer le curriculum de formation (programme, modules, séances pratiques, etc.) ;
  • Préparer et animer les séances de la formation ;
  • Accompagner les participantes dans la concrétisation de leurs projets de création d’entreprise ;
  • Servir de conseil et de guide aux participantes tout au long du processus de formation ;
  • Être prêt à consacrer du temps pour le suivi des participantes pour la finalisation de leurs plans d’affaires ;
  • Être prêt à consacrer du temps aux lauréates pour la réalisation de leurs projets
MODALITES DE DEPOT DES CANDIDATURES



Pour postuler, veuillez envoyer votre CV, un devis de vos prestations et une proposition du
curriculum de formation à l’adresse suivante : rc@xoese.org

La date limite de soumission des candidatures est fixée au 3 janvier 2021 à 23h59 GMT/UTC.

Seules les candidat(e)s sélectionné(e)s seront contactées.  Pas d’appel téléphonique s’il vous plaît.

NB : Les candidatures féminines sont fortement encouragées

NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.