Appel à candidature des jeunes femmes formatrices - Cameroon Desk

Cameroon Desk

Scholarships and opportunities for all

Breaking

lundi 8 février 2021

Appel à candidature des jeunes femmes formatrices

Famille et Vie
Appel à candidature des jeunes femmes formatrices 



APPEL À CANDIDATURES

Recrutement de jeunes femmes formatrices exerçant ou ayant une formation dans les métiers des TICs et l’industrie de la mode

Introduction

Famille et Vie est une association laïque et à but non lucratif qui vise à régler les handicaps émotionnels des familles camerounaises et à booster le potentiel de création des personnes pour un meilleur épanouissement de la société. Elle se propose de :
  • Accompagner les familles en crise dans la reconstruction du tissu familial à travers un encadrement psychosocial ;
  • Promouvoir le GED (genre et développement) ;
  • Valoriser et améliorer la qualité de vie des populations ;
  • Lutter contre la pauvreté à travers l’encouragement à la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat ;
  • Promouvoir l'entrepreneuriat, l’éthique et la morale.
Dans son volet « Lutte contre la pauvreté à travers l’encouragement à la créativité, l’innovation et l’entrepreneuriat », elle a noué un partenariat avec la Fondation Société Générale et Société Générale Cameroun pour la création d’un complexe multifonctionnel de formation et réinsertion socio-professionnelle des jeunes femmes. C’est dans cette perspective que s’inscrit le présent appel à candidature qui vise le recrutement des jeunes femmes professionnelles exerçant ou ayant une formation dans les métiers des TICs et l’industrie de la mode en vue de former les étudiantes qui seront admis au complexe.

Contexte et justification

S’il y a un sujet qui, de tout temps, a suscité un grand intérêt, c’est bien la place de la gent féminine dans la croissance et le développement. Cette question présente un intérêt particulier au Cameroun où le prisme déformant des clichés relègue souvent les femmes au second plan. Aujourd’hui, force est de reconnaître que les femmes constituent de véritables leviers de développement. À En croire les révélations de l’indice de l’égalité du genre en Afrique de la Banque Africaine de Développement de 2015, les femmes produisent près de 65 % des biens du continent africain. C`est dire alors que ces dernières jouent un rôle déterminant dans la croissance africaine. Elles réduisent considérablement le taux de chômage et le seuil de pauvreté. Malgré tous cela, elle continue de faire face à de nombreux
défis notamment :

L’accès à une formation de qualité : Dans un monde hautement compétitif, l’accès à une formation de qualité est un préalable incontournable. Il est alors impératif que l`accès des femmes à une bonne formation soit garantie pour leur intégration et leur implication effective dans les prises de décision. Au Cameroun, la proportion de la population de 15 ans ou plus alphabétisée est de 72% au niveau national. Elle est plus élevée chez les hommes (55%) que chez les femmes (31%). Par ailleurs, le taux net de scolarisation (TNS) au supérieur des personnes de 19-24 ans est de 11% au niveau national (2016, ECAM). Le cas de la jeune femme est un défi assez important qui mérite d’être mis sur la table. En effet, ce groupe important de la société camerounaise présente de nombreuses opportunités pour le développement, lesquelles ne peuvent véritablement bénéficier à la société que si leur potentiel est mis en valeur et exploité. « Investir dans les filles est une bonne décision. C’est aussi une décision intelligente » (Ngozi Okonjo-Iweala, Ancienne Haut Fonctionnaire de la Banque Mondiale et ex Ministre des Finances du Nigeria)

L’emploi et l’entrepreneuriat : L’incapacité réelle du secteur moderne à sécréter des emplois décents pour les jeunes n’est plus à démontrer. Cette situation accentue le phénomène déjà préoccupant du secteur informel avec les conséquences qui s’y rattachent, en cela qu’il se trouve être le refuge par excellence et un passage obligé pour les jeunes en quête d’expérience de travail, et de pain quotidien. 

Dans cet environnement, les jeunes femmes se trouvent cette fois encore marginalisées. En effet, celles-ci courent 1,6 fois plus de risque d’être au chômage que les jeunes hommes (RNEP, 2014). Cette situation les motive à emprunter la voix de l’entrepreneuriat.

D’après une enquête de l’Agence Française de Développement, (Idées pour le développement, avril 2020), les femmes sont davantage portées à choisir la voie de l’entrepreneuriat, non par passion ou du fait d’aptitudes particulières, mais avant tout par manque d’alternative. La réalité suggère que les opportunités de travail salarié sont rares, à plus forte raison pour les femmes qui ont souvent un niveau d’éducation moins élevé et qui sont confrontées à des pratiques de recrutement discriminatoires.

Présentation du complexe multifonctionnel de formation et réinsertion socio-professionnelle des jeunes femmes

La création d’un complexe multifonctionnel de formation et de réinsertion socio- professionnelle des jeunes femmes, vise globalement à déployer, au bénéfice des jeunes filles, un ensemble de savoirs, savoirs faires et de savoir-faire faire dans divers métiers de l’entrepreneuriat identifiés comme ayants une forte valeur d’inclusion et de résilience socioéconomique (couture et mode, coiffure et esthétique, restaurations et décoration) ainsi que les métiers des TICs (secrétariat comptable et bureautique, infographie, marketing digital etc.) ;

Objectifs de l’appel à candidature

Cet appel à candidature a pour objectif le recrutement de jeunes femmes professionnelles exerçant ou ayant une formation dans les métiers des TICs et l’industrie de la mode (voir les principaux domaines couverts ci-dessous). Elles seront employées durant une période de 02 ans au complexe multifonctionnel de l’association Famille et vie. Elles contribueront ainsi à investir sur le développement personnel, l’éducation et la formation de la jeune femme, afin de lui permettre d’être compétitive au rendez-vous du donner et du recevoir. C’est donc pour faire face au défi réel de jeunes femmes outillées, mentalement et émotionnellement aptes à faire face aux défis de la vie tout en profitant de chacune des opportunités qu’elle leur offre que le présent projet a été pensé.

Quels sont les principaux domaines couverts par l’intervention

Le présent appel à candidature couvre les domaines suivant :

Les métiers des TIC : il s’agit de :
  • Maintenance informatique ;
  • Secrétariat bureautique et comptable ;
  • Graphic design ;
  • Marketing digital.
L’industrie de la mode : il s’agit du :
  • Stylisme ;
  • Modélisme ;
  • Haute couture ;
  • Coiffure et esthétique ;
Autres domaines :
  • Restauration et décoration.
À qui s’adresse cet appel à candidature (conditions à remplir)

L’appel à candidature est exclusivement ouvert aux jeunes filles camerounaises de 18 à 40 ans.

De façon spécifique, Il faut être une jeune femme, ayant une formation dans l’un des axes d’intervention.

NB : La priorité sera donnée aux jeunes femmes déplacées internes.

Comment postuler ?

Les candidates intéressées sont priées d’envoyer leur Curriculum Vitae accompagné d’une lettre de motivation adressée à la Présidente de l’Association Famille et Vie à :

contact@familleetvie.org et familleetvie2018@gmail.com.

NB : Pour les candidates présélectionnées, des pièces justificatives pour certains critères (âge, résidence, formation etc.) seront exigées avant finalisation du processus de sélection.

Date limite de dépôt des candidatures : 26 Février 2021 à 15h30. Toute candidature soumise après la date et l’heure limite, sera considérée comme nulle et ne sera pas prise en compte.

Infos complémentaires :
Appel ou Whatsapp via +237 698 57 64 79

NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.