Avis de recrutement: Data manager assistant

Avis de recrutement: Data manager assistant
Avis de recrutement: Data manager assistant


Dans le cadre de la collecte, de l’harmonisation dans le DHIS 2, et de la gestion des données du projet BAKA et sur les maladies tropicales négligées (MTN) en faveur de son projet « Projet d’Amélioration de l’Etat Sanitaire des Populations Vulnérables du District de Santé d’Abong-Mbang » dans la région de l’Est Cameroun, recherche un (e) Data Manager Assistant.

LA VISION DE FAIRMED

Personne ne devrait souffrir ni mourir d’une maladie curable.
Nous voulons que TOUTES les personnes aient un accès équitable à la prévention et à des soins de santé acceptables, d’une qualité satisfaisante à un coût abordable ; et bénéficient d’un environnement sain marqué par l’équité sociale.

LA MISSION DE FAIRMED

La Fondation FAIRMED est une Organisation internationale de développement dont le siège social se trouve à Berne en Suisse. Elle intervient au Cameroun dans le domaine de la santé depuis 1959. Afin de briser le cercle vicieux de la pauvreté et de la maladie, nous permettons aux plus démunis en Afrique (bassin du Congo) et dans le sous-continent indien (du Népal au Sri Lanka), d’avoir l’égalité des chances en matière de santé. Nous contribuons à l’allégement du fardeau que représentent les maladies liées à la pauvreté, notamment les Maladies Tropicales Négligées.

POSTE : UN (E) ASSISTANT DATA MANAGER

TYPE DE CONTRAT : CDD

DUREE : 24 mois (2 ans)

LIEU DE TRAVAIL : District de Santé d’Abong-Mbang situé dans la région de l’Est, département du Haut-Nyong.

DATE DE DEBUT : Février 2022

COUVERTURE DE RECRUTEMENT : Recrutement local

LE CONTEXTE DU PROJET :

Depuis 2008, la Fondation FAIRMED soutient le développement du District de Santé d’Abong-Mbang, en particulier le développement des populations autochtones BAKA à travers le Projet BAKA.
La nouvelle phase du projet a vu le jour grâce aux avancées constatées dans les phases 1 et 2 : le changement de comportement par les Baka, l’amélioration de la participation communautaire et l’accès aux soins de santé à travers les mutuelles de santé. L’évaluation externe de la deuxième phase a cependant permis de relever certaines faiblesses tout en recommandant le développement d’une troisième phase.

La prochaine phase de ce projet 2019 - 2023 représente un nouveau départ qui répondra différemment aux problèmes de santé des populations vulnérables dont l’on peut, entre autres, citer :
  • La faible participation communautaire,
  • Le faible accès aux soins et
  • La faible coordination / leadership de l’exécutif communal en matière de santé.
Sur ce dernier point spécifiquement, il a par exemple été retenu que d’autres déterminants sociaux de la santé étaient indispensables à l’amélioration de l’état de santé des populations. Le mandat de FAIRMED ne portant que sur la santé des populations démunies, il a été jugé nécessaire que tous les acteurs au développement du district de santé d’Abong-Mbang mettent en commun leurs connaissances, expériences, moyens matériels, financier et humains pour une approche holistique des questions de santé des populations des arrondissements d’Abong-Mbang, de Bebend à Atok, de Boanz à Angossas et de Mindourou.

Le projet vise ainsi à renforcer la collaboration multisectorielle des parties prenantes au développement des populations du district sanitaire d’Abong-Mbang pour une meilleure contribution à l’atteinte des objectifs nationaux et internationaux en matière de santé (ODD, DSCE).

Un accent particulier sera notamment mis sur l’implication effective des populations vulnérables telle que les Baka et Bantu pauvre dans les processus et comités de prise de décision dans les différents domaines du projet et les communes. Le renforcement des capacités des exécutifs communaux et la participation communautaire seront des axes importants du projet qui permettra d’améliorer l’état de santé des populations. Le renforcement des capacités de la communauté Baka à travers ASBDJA permettra aux Baka de prendre les décisions pour améliorer leur santé.
 
Il s’agit pour FAIRMED et ses partenaires locaux, en l’occurrence les Communes, de s’engager dans un processus de viabilité-appropriation-pérennisation. Pour atteindre cet objectif, FAIRMED s’est donné pour stratégie majeure de renforcer les capacités de gestion des problèmes de santé de ses partenaires.
Cette nouvelle phase du projet : Projet d’Amélioration de l’Etat Sanitaire des Populations Vulnérables du District de Santé d’Abong-Mbang encore appelé « Projet BAKA » dans sa phase III permettra à FAIRMED de transférer les acquis et compétences aux populations Baka qui sont les principaux bénéficiaires, et aux communes, principaux partenaires, et gages de la continuité et de la capitalisation des acquis du projet.

A. Mission principale et compétence attendues :

Le (la) Data Manager Assistant(e) aura la charge de la collecte, de l’harmonisation des données sanitaires du projet dans le District de Santé d’Abong-Mbang pour une concordance dans le DHIS 2, et de la gestion des données du projet BAKA et sur les maladies tropicales négligées (MTN) à expression cutanée.

L’essentiel des activités aura lieu dans la ville d’Abong Mbang, cependant, les missions hors de la ville sont à envisager et dans ce cas, elles seront encadrées par les procédures en vigueur. Le (la) Data Manager Assistant(e) doit requérir des compétences suivantes :
  • Une connaissance avancée de la gestion des projets de développement
  • Avoir une bonne connaissance des fondamentaux de la gestion des données et du suivi-évaluation
  • Avoir une connaissance des fondamentaux de la gestion de projet
  • Avoir une bonne maitrise professionnelle de la suite Microsoft Office
  • Avoir une bonne maitrise professionnelle des logiciels d’analyse statistique suivants : ODK/Kobo, SPINX, ENA, QLIK, stata ou SPSS
  • Une bonne connaissance des logiciels de cartographie suivants : QGIS ou Arc-GIS
B. Principales activités et responsabilités :
Sous la supervision hiérarchique du Coordonnateur du projet BAKA sur le terrain et fonctionnelle du Responsable Suivi-évaluation de FAIRMED Cameroun, le (la) Data Manager assistant (e) aura le soin de :
  • Suivre la collecte des données sur terrain ;
  • Renseigner les bases de données : santé, sociale, communautaire, MTN et autres ;
  • Compiler et fournir des analyses de données au niveau local, via les data bases, l’Indicator matrix et le DHIS 2 ;
  • Préanalyse des données et transmission au Responsable Suivi-évaluation, au Coordonnateur projet et partage avec les partenaires d’exécution du projet ;
  • Travailler avec le Chef Bureau Santé du District de Santé pour harmonisation des données entre les Data bases FAIRMED et Le District de santé ;
  • Suivi des données MTN dans le DHIS 2 ;
  • Archivage physique et électronique des documents (rapports, Data base etc…)
  • Capitaliser les axes importants du projet selon le plan de capitalisation ;
  • Participer aux enquêtes de redevabilité le cas échéant ;
  • Participer aux évaluations à mi-parcours et de fin de phase du projet ;
  • Proposer une base de données automatique avec production et analyse systématique pour le suivi des données MTN et de santé ;
  • Proposer un système de gestion des données du cahier d’activité de l’agent de santé communautaire (ASC) ;
  • Élaborer les outils de collecte de données locales adaptées aux bases de données ;
  • Conseiller sur les besoins en équipements de recueil de données, leur traitement, leur stockage et leur transmission ;
  • Collecter, filtrer et rattraper les données manquantes ;
  • Veiller sur la qualité des données dans le processus de collecte, consolidation analyse des données;
  • S'acquitter d'autres tâches qui lui sont assignées par son superviseur.
A. Qualification et expérience :

1. Formation :

  • Titulaire au moins d’un niveau universitaire (Baccalauréat + 2 minimum) en statistiques, suivi-évaluation, sciences sociales, mathématiques, informatique
  • Avoir une formation supplémentaire en Cartographie/SIG est un atout
  • Bon niveau du Français et de l’anglais, bonne capacité à travailler dans l’autre langue
2. Expérience professionnelle
  • Justifier de 3 années minimales d’expérience professionnelle à un poste similaire
  • Expérience professionnelle d’au moins 02 ans dans la gestion des données dans une organisation internationale
  • Expérience dans la gestion des données sanitaires, sociales et communautaires est un atout ;
  • Expérience sur l’utilisation du DHIS 2 est un atout
  • Expérience pratique usuelle avérée des outils et logiciels informatiques de bureau et de communication électronique
  • Expérience dans la conduite d’enquête statistiques est requise
  • Expérience dans la mise en place de nouveaux outils, y compris la technologie mobile est souhaitée
  • Connaissance de l’environnement opérationnel des ONG internationale
  • Connaissance des langues et cultures locales serait un atout
  • - Expérience dans l’humanitaire serait un atout
3. Qualités requises
  • Être dynamique
  • Avoir l’esprit d’initiative,
  • Avoir un sensé élevé de l’éthique et de la confidentialité,
  • Très bonnes capacités organisationnelles
  • Bon esprit d’équipe et de synthèse
  • Bonne capacité rédactionnelle et communicationnelle
  • Être disponible à effectuer des missions régulières de terrain
  • Être rigoureux, gentil, courtois, patient, optimiste et disponible
C. Dossier de candidature

Toute personne intéressée est priée de transmettre son dossier (UNIQUEMENT CV et lettre de motivation sous format Word ou PDF) par mail à l’adresse recrutementscameroun@fairmed.cm au plus tard le 13 février 2022. Objet du mail de soumission BAKA-DATA-MAN-022022.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

N.B : Seules les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.

NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi


Aucun commentaire:

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.

Fourni par Blogger.