Cabinet ACF Conseils SARL

Formation Complète sur la Pratique Comptable et Fiscale en Entreprise

SAGE SAARI Comptabilité 100, Mise en place d'une comptabilité dans une entreprise, Procédure du contrôle interne, Traitement des opérati...

Avis de recrutement : 01 Responsable projet multisectoriel

Avis de recrutement : 01 Responsable projet multisectoriel
 Avis de recrutement : 01 Responsable projet multisectoriel

Dans le cadre de ses activités humanitaires,  L’association française Première Urgence Internationale recherche : UN (E) RESPONSABLE PROJET MULTISECTORIEL

Contexte  

Première Urgence Internationale apporte une réponse multisectorielle aux besoins de base des populations les plus vulnérables dans l’Extrême Nord. Cette réponse s’articule autour de deux projets mis en œuvre conjointement à partir des bases opérationnelles de PUI à Maroua et Kousseri :

  • Le projet RRM (Mécanisme de Réponse Rapide) financé par ECHO, en consortium avec ACF, vise à apporter une réponse d’urgence en Abris, Articles ménagers Essentiels, Eau Hygiène Assainissement et Assistance Alimentaire vie des Transferts Monétaires aux besoins des populations nouvellement déplacées suite à un choc.
  • Le projet « Integrated Response to Food & Nutritional Insecurity for Lake Chad Basin crisis affected populations of the Far-North Region » financé par BHA vise à répondre aux causes immédiates de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers une approche intégrée (Assistance alimentaire -période de soudure et RRM, Nutrition et Eau Hygiène Assainissement).

Dans le cadre de ce dernier projet, PUI recrute un Responsable Projet Multisectoriel sur la base de Maroua. Le projet prend fin en mars 2023, mais des discussions sont en cours avec les bailleurs de fonds pour de nouveaux projets en 2023.

Objectif global :

Sous la responsabilité directe du Coordinateur Terrain, le/la Responsable Projet Multisectoriel : 

  • Est le point focal du projet BHA et travaille en étroite collaboration avec le Responsable Projet Urgence à Kousseri, point focal du projet RRM et surtout l’adjoint RP Urgence à Kousseri, point focal du projet BHA pour le Logone et Chari
  • Est responsable de la planification, de la mise en œuvre, du suivi des projets à Maroua et à Kousseri du projet BHA et de la réalisation des objectifs définis dans la proposition d’opération, et le cas échéant, propose des ajustements ou des développements pour en garantir la pertinence. 
  • Met en place l’ensemble des outils nécessaires à la mesure d’impact du projet. 
  • Veille à ce que le monitoring soit réalisé dans le cadre et avec des outils définis. A ce titre, il synthétise l’ensemble des informations et des données recueillies. 
  • Maintient des relations étroites, basées sur la confiance, le partage de données et le transfert de compétences permanent avec l’équipe terrain, les bénéficiaires, les autorités locales, les services techniques déconcentrés du MINADER et les autres acteurs de l’aide humanitaire et du développement agricole. 
  • S’assure de la cohérence de la mise en œuvre et du suivi des projets dans l’approche intégrée BHA/RRM.

Responsabilités et champs d’actions

  • Programmes : Il/Elle s’assure de la bonne mise en œuvre et du suivi du projet sous sa responsabilité.
  • Ressources Humaines : Il/Elle supervise l’équipe opérationnelle (salariés PUI et journaliers éventuels). 
  • Logistique et administration : Il/Elle assure le suivi logistique et administratif du projet sous sa responsabilité. 
  • Représentation : Il/Elle représente l’ONG auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre des programmes de sécurité alimentaire. 
  • Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles de sécurité sur la base et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire à son/sa responsable hiérarchique. 
  • Stratégie : Il/Elle contribue à l’élaboration de nouvelles interventions sur la base de besoins identifiés. Objectifs spécifiques et activités associées


1. ASSURER LA MISE EN ŒUVRE ET LE SUIVI DES PROJETS  

  • Il/Elle s’assure que les bénéficiaires, les autorités communales, administratives, traditionnelles ainsi que les ministères de tutelle connaissent et comprennent les objectifs et leurs rôles dans le projet/s et participent activement à sa mise en œuvre ;
  • Il/Elle prépare les outils et méthodologies d’identification des bénéficiaires et la collecte des données de référence en début et en fin de projet avec la validation du département SERA et du/de la Coordinateur/trice SANME ou de la cheffe de mission adjointe aux programmes à Yaoundé ; 
  • Il/Elle planifie les activités et veille au respect du calendrier d’activités. En cas de retard important pris dans la mise en œuvre du projet, il/elle en informe immédiatement son/sa responsable hiérarchique et propose des solutions pour y remédier ; 
  • Il/ Elle valide les choix techniques du projet avec l’appui du/de la Coordinateur/trice SANME ou de la cheffe de mission adjointe aux programmes ; 
  • Il/Elle s’assure de la bonne marche du projet sous sa responsabilité et veille au respect des objectifs définis dans la proposition de projet. Notamment, il/elle suit les indicateurs définis, rend compte à ses responsables hiérarchique et fonctionnel, signale toute difficulté rencontrée dans la mise en œuvre et propose des améliorations ou réorientations si nécessaire ; 
  • Il/Elle veille à la mise en œuvre du suivi et/ou d’évaluations, selon les besoins définis par le projet, en collaboration avec le département SERA. Il/Elle analyse et transmet les données au département SERA, à son/sa supérieur hiérarchique et au/la Coordinateur/trice SANME ou de la cheffe de mission adjointe aux programmes les informations collectées ; 
  • Selon les besoins du projet et/ou les informations collectées, et il/elle produit et diffuse, après validation de la Coordinatrice SANME ou de la cheffe de mission adjointe aux programmes, des rapports de suivi et d’évaluations aux personnes concernées ; 
  • Il/Elle assure la capitalisation de l’ensemble des documents, outils et formations produits dans le cadre du projet et s’assure que les sources de vérification mentionnées dans la proposition de projet sont disponibles ; 
  • Il/Elle transmet les rapports internes et externes à son responsable hiérarchique en respectant les délais de validation interne (sitrep, PMT, OFU) et échéances contractuelles externes (rapports de projet/s).

2. SUPERVISER LES ÉQUIPES TECHNIQUES DES PROJETS  

  • Il/Elle respecte le Règlement Intérieur de PUI sur la mission et et s’assure qu’il est connu et respecté au sein de son équipe ;
  • Il/Elle définit les profils de poste des membres de son équipe, les fait valider par ses responsables hiérarchique/fonctionnel et participe activement au recrutement (entretien, test, etc.) ; 
  • Il/Elle accueille et briefe les nouveaux salariés travaillant sous sa responsabilité ; 
  • Il/Elle encadre, soutient l’équipe sous sa responsabilité ; 
  • Il/Elle s’assure que chaque personne est évaluée par écrit au moins une fois par contrat et par an, et au minimum avant qu’il/elle ne quitte ses fonctions ; 
  • Il/Elle met en place les mécanismes de coordination propre à son équipe et organise sa supervision (animation de réunions régulières ou ad hoc) ; 
  • Il/Elle participe à la décision de mettre fin à un contrat de travail d’une personne de son équipe après en avoir évalué les performances et/ou après avoir engagé un processus disciplinaire en collaboration avec l’administration RH ; 
  • Il/Elle identifie les besoins en formation de son équipe et la complète (appui organisationnel, méthodologique, technique éventuellement, organisation de formations…) ; 
  • Il/Elle met en place des formations en lien avec les besoins opérationnels et les besoins de formation identifiés ; 
  • Il/Elle définit l’organigramme de son équipe et le fait valider par le/la Coordinateur/trice Terrain.

3. ASSURER LE SUIVI LOGISTIQUE ET ADMINISTRATIF DU PROJET MULTISECTORIEL
Avec l’appui/le suivi du/de la Coordinateur/trice SANME ou de la Cheffe de Mission Adjointe aux Programmes et du/de la Coordinateur/trice Terrain : 

  • Il/Elle adresse ses besoins programmes à l’administration et au département logistique conformément aux budgets disponibles ;
  • Il/Elle prend en compte les contraintes temporelles et logistiques de la mission ainsi que les procédures d’achat propres aux programmes afin de s’assurer que sa demande est réaliste compte tenu des délais d’approvisionnement ; 
  • Il/Elle contribue à l’analyse des offres des fournisseurs pour les achats à forte spécifications techniques (infrastructures WASH par exemple) et réalise les tests de conformité nécessaires avec l’appui du personnel technique adéquat ; 
  • Il/Elle participe activement à la réalisation des appels d’offre, le cas échéant, en coordination avec le département logistique ; 
  • Il/Elle s’assure, en coordination avec le département logistique, que le stockage des matériels propres à son/ses programmes est approprié ; 
  • Il/Elle communique au département logistique de manière hebdomadaire ses besoins en véhicules et matériels de communication pour la mise en œuvre du programme ; 
  • Il/Elle organise, en coordination avec le département logistique, le volet logistique de son programme (livraison, distribution, stockage sur site, etc.) ; 
  • Il/Elle fournit mensuellement à l’administration l’ensemble des informations nécessaires à l’élaboration du prévisionnel de trésorerie propre à son programme ; 
  • Il/Elle s’assure de disposer chaque mois du suivi budgétaire à jour du/des programmes sous sa responsabilité, et il/elle participe à l’analyse, détecte les écarts éventuels et propose des ajustements au/à la coordinateur/trice terrain et à l’administrateur/trice.

4. ASSURER LA REPRÉSENTATION DE PUI AUPRÈS DES ACTEURS CASH, SANME, EHA, NUTRITION ET DES AUTORITÉS 

  • Il/Elle représente l’ONG auprès des acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre des programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle et d’eau, hygiène et assainissement et s’assure que de bonnes relations sont entretenues avec chacun d’entre eux (dans le respect des principes de neutralité et d’indépendance de PUI) ;
  • En accord avec le/la Coordinateur/trice Terrain et le/la Coordinatrice SANME ou la Cheffe de Mission Adjointe aux Programmes, il/elle participe aux réunions de coordination relatives aux questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle quand elles existent et en est un membre actif ; 
  • En cas de visite Bailleur, il/elle participe activement à la préparation et à la mise en œuvre de la visite.

5. ASSURER LA SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES  

  • Il/Elle s’assure que le plan de sécurité est connu de l’équipe sous sa responsabilité et que les règles de sécurité sont respectées ;
  • Il/Elle contribue à la collecte des informations relatives à la sécurité sur sa zone d’intervention et les diffuse au/à la responsable de base de manière régulière ou ad-hoc en cas d’urgence ; 
  • Il/Elle s’assure que le/s projet/s, la méthodologie, les critères de sélection ne mettent pas en danger les bénéficiaires, les membres de PUI ou toute autre personne ; 
  • Il/Elle alerte sans délai le/la responsable de base en cas de mise en danger des équipes ou des bénéficiaires ; 
  • Il/Elle s’assure que les membres de son équipe et travailleurs journaliers éventuels disposent du matériel de sécurité adapté à leurs activités (par exemple : casques, chaussures de sécurité, gilet de protection, gants…).

6. CONTRIBUER A L’ÉLABORATION DE NOUVELLES PROPOSITIONS  

  • ll/Elle participe à l’identification des besoins multisectoriels en coordination avec le/la coordinateur/trice terrain et le/la Coordinatrice SANME ou la Cheffe de Mission Adjointe aux Programmes, ;
  • Lors de la définition de nouvelles opérations, il/elle contribue avec le/la Coordinateur/trice Terrain et le/la Coordinateur/trice SANME ou la Cheffe de Mission Adjointe aux Programmes, à la préparation de propositions de projets ; 
  • Il/Elle participe à l’élaboration de la stratégie de la mission.

Profil recherché:

  • Être titulaire d’un Bac+3 dans un domaine pertinent ou en lien avec la Gestion de projets, BAC + 5 Spécialisation dans le domaine de la sécurité alimentaire / des transferts monétaires / de la nutrition / de l’eau, hygiène, assainissement.
  • Expérience Professionnelle : 
  • Au moins 3 ans d’expérience sur un poste équivalent 
  • Expérience dans le secteur humanitaire ou développement 
  • Expérience dans des projets de réponse d’urgence 
  • Expérience dans les transferts monétaires

Connaissances et compétences obligatoires  

  • Gestion de projet
  • Encadrement d’équipe 
  • Connaissances en approches communautaires 
  • Connaissances en Transferts Monétaires Inconditionnels (TMI) 
  • Formation / Capacity building 
  • Conception et rédaction de projets 
  • Compétences rédactionnelles 
  • Compétences organisationnelles 
  • Connaissances du Français (Lu, parlé et écrit) 
  • Connaissance de l’Arabe Choua ou de l’Haoussa - Office 365.

Connaissances et compétences appréciées  

  • Connaissances procédures bailleurs institutionnels (USAID, ECHO, CDCS, …)
  • Connaissances en nutrition 
  • Connaissances en eau, hygiène, assainissement 
  • Expérience en renforcement des partenariats 
  • Expérience avec PUI 
  • Connaissances de l’Anglais (Lu, parlé et écrit) 
  • Connaissances du Kotoko, Fufuldé 
  • Statistique, SIG (Map Info, Arc View, etc) - Kobo Collect. 
  • Caractéristiques personnelles requises : 
  • Honnêteté, transparence, impartialité et intégrité 
  • Esprit d’équipe 
  • Capacité à travailler de façon autonome avec prise d’initiative et sens de responsabilités 
  • Bonne résistance au stress 
  • Sens de la diplomatie et ouverture d’esprit 
  • Bonne capacité d’analyse 
  • Organisation et gestion des priorités 
  • Force de propositions, recherche de solutions 
  • Capacité à travailler et manager de manière professionnelle et mature 
  • Capacité à intégrer l’environnement local sous ses aspects politiques, économiques et historiques.

Conditions  

  • Poste basé à Maroua avec des visites terrain sur Kousseri (région de l’Extrême Nord)  Contrat à Durée Déterminée.
  • Salaire défini selon la grille salariale PUI. 
  • Entrée en poste en OCTOBRE 2022. 
  • Les candidats ressortissants de la localité de recrutement et/ou résidant seront priorisés. 
  • Les candidatures féminines sont fortement encouragées.


LE (LA) CANDIDAT(E) DOIT ENVOYER SON DOSSIER (UNIQUEMENT LETTRE MOTIVATION ET CV), A L’ADRESSE MAIL en.recrutement@premiere-urgence-cmr.org EN MENTIONNANT « PUI RP MULTISECTORIEL » suivi de son nom complet EN OBJET ET remplir le questionnaire en ligne.

Cliquez ici pour remplir le formulaire

LES DOSSIERS FOURNIS NE SERONT PAS RESTITUÉS AUX CANDIDATS.
1- LE/ LA CANDIDAT(E) DOIT PRÉCISER EXPLICITEMENT LE POSTE POUR LEQUEL IL POSTULE.
2- DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS : LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022.
3- SEULS LES CANDIDATS PRESELECTIONNES SERONT CONTACTES PERSONNELLEMENT.
4- LES ORIGINAUX DES DIPLOMES, CERTIFICAT DE TRAVAIL, RECOMMANDATIONS DEVRONT ETRE APPORTES PAR LES CANDIDATS CONVOQUES POUR LES TESTS ET ENTRETIENS.
 

DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS : LUNDI 26 SEPTEMBRE 2022.  

 NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi 

Aucun commentaire:

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.

Fourni par Blogger.