Appel à candidature: conseiller.e technique

APPEL A CANDIDATURE INTERNE/EXTERNE POUR LE RECRUTEMENT D’UN.E CONSEILLER.E TECHNIQUE EN CHARGE DE LA PLANIFICATION, GESTION ET GESTION TRANSFRONTALIERE ET COGESTION (H/F) POUR LE PROGRAMME GESTION DURABLE DES FORETS DANS LE BASSIN DU CONGO/ PROJET D’APPUI AU COMPLEXE BINATIONAL SENAOURA-BOUBA NDJIDDA (BSB YAMOUSSA), DE LA DEUTSCHE GESELLSCHAFT FÜR INTERNATIONALE ZUSAMMENARBEIT (GIZ/BsB YAMOUSSA) GmbH A GAROUA.

Contexte générale 

La diversité biologique du Complexe Binational Sena Oura - Bouba Ndjida est représentative de celle des Savanes d’Afrique Centrale. La zone regorge une biodiversité très riche qui constitue un potentiel inestimable notamment, les grands mammifères emblématiques dont les éléphants, les Élans de Derby, les damalisques et les félins nécessaires pour son développement socio-économique. Malheureusement, ces ressources subissent des pressions diverses, entrainant parfois des pertes considérables et généralement irréversibles à cause des facteurs tels que la pauvreté des populations locales, l’accroissement de la demande locale et internationale des produits fauniques. Par exemple, le massacre d’éléphants au Parc National de Bouba Ndjidda en 2012 a réduit, d’une manière considérable, l’effectif de ces pachydermes. L’ampleur actuelle du braconnage va de plus en plus croissante et se fait avec des armes et matériels de plus en plus sophistiqués causant parfois des morts d’hommes.

Face à cette situation, les états concernés ne cessent de faire des efforts considérables pour enrayer ce phénomène. Cette volonté se concrétise par l’adoption des nouvelles stratégies de contrôle forestier et faunique, l’affectation dans la zone, de nombreux agents et la construction des infrastructures dans les aires protégées, pour s’attaquer à cette question sensible.

C’est dans ce cadre que le Programme Gestion Durable des Forêts dans le Bassin du Congo / Projet d’appui au Complexe Binational Sena Oura - Bouba Ndjidda (BSB Yamoussa), conscient des risques élevés de disparition de certaines espèces fauniques d’importance écologique et économique, s’est engagé à promouvoir et à faire intégrer les concepts d’éducation à l’environnement et conservation de la biodiversité en milieu scolaire dans les zones périphériques du Complexe Binational BSB.

Pour l’accompagner dans le mise en œuvre de ses activités, le Projet BSB Yamoussa recherche un/e conseiller.e technique en charge de la planification, la gestion transfrontalière et la cogestion pour son bureau de coordination à Garoua.

A- Domaine de responsabilité et Attributions 

Le/la titulaire du poste sera en appui à la mise en œuvre des activités du projet BSB Yamoussa et aura pour principales missions de :

  • Conseiller les institutions et structures prévues pour la mise en œuvre des traités intergouvernementaux concernant BSB Yamoussa (structures de coordination nationales, groupes de travail transfrontaliers, Cellule géomatique (CEL-TRA), Cellule Transfrontalière de Renseignement (CELRENS), Cellule Transfrontalière de Communication (CELCOM) ;
  • Conseiller dans l'élaboration de la stratégie de lutte anti braconnage transfrontalière et d'autres documents stratégiques importants pour la gestion transfrontalière ;
  • Conseiller les acteurs en ce qui concerne la coopération transfrontalière ;
  • Promouvoir les discussions relatives à un concept de financement durable et à un modèle de gestion efficace du complexe BSB Yamoussa (conseil, consultations, visites d’échange) ;
  • Evaluer l'expérience acquise dans la coopération transfrontalière et l’incorporer dans les processus de discussion régionaux ;
  • Faciliter l’accès des membres de l’équipe aux données liées à son domaine de responsabilité ;
  • Participer activement à la production des rapports d’activités et autres documents stratégiques, ainsi qu’à la tenue à jour des indicateurs du projet.

Le titulaire du poste sera basé auprès de la Coordination du projet BSB Yamoussa et assumera cependant d’autres activités et tâches sur instruction de son supérieur hiérarchique.

Profil requis

B- Qualifications requises: 

Qualification

  • BAC+5 minimum en Gestion des Aires Protégées, sciences environnementales, génie rural ou autres qualifications similaires ;

Expérience professionnelle

  • Au moins 5 ans d’expérience pratique dans le domaine de la gestion participative des ressources naturelles et/ou de la gestion des aires protégées ;
  • Avoir une bonne expérience en matière de planification stratégique ;
  • Avoir une bonne expérience en matière de d’animation des ateliers et autres missions de terrain ;
  • Avoir une bonne expérience en matière de gestion des relations et conseil aux administrations et autorités en charge de l’environnement, ainsi que les organisations locales ;
  • Avoir une bonne expérience en matière de gestion des conflits ;

Autres connaissances/compétences

  • Bonne connaissance des institutions du système COMIFAC ;
  • Familier avec les enjeux de gestion des aires protégées et de conservation de la biodiversité, ainsi que des acteurs de la conservation et du développement en Afrique centrale ;
  • Bonne capacité en gestion et organisation du travail ;
  • Capacité à établir et à entretenir de bonnes relations de travail ;
  • Bonne capacité de communication en milieu rural et capacité de mobilisation et de motivation ;
  • Aptitude et disposition à effectuer le travail de terrain et à vivre dans la zone d’intervention du projet, parfois dans des conditions difficiles ;
  • Expérience dans l’appui conseil, organisationnel et institutionnel ;
  • Compétences avérées en reporting ;
  • La maîtrise des SIG et des procédures GIZ serait un atout, tout comme la connaissance de la zone tchadienne d’intervention du projet ;
  • Très bonne communication orale et écrite en langue française ;
  • Être en mesure de travailler sous pression dans un environnement multiculturel ;
  • Très bonne connaissance du français et fulfulde (langue locale).

Lieu d’affectation : Garoua
Date de prise de service souhaitée : 01 octobre 2023
Durée du contrat : Jusqu’au 30 septembre 2025
Classification interne : Bande 4T, sous la supervision du chef de projet BsB Yamoussa

C- Composition et dépôt des candidatures 

Composition (exigée) des dossiers de candidature : Lettre de motivation, CV (2 pages maxi) et 03 références professionnelles
Toutes les candidatures seront uniquement reçues sur notre site carrière, via la plateforme e-recruiting accessible à travers le lien : https://gizkamerun.jobs.net 

Les candidatures féminines sont fortement encouragées ! 

NB : Le recrutement à la GIZ n’est soumis à aucuns frais, ni médiation. Toute information frauduleuse détectée donnera lieu à l’élimination de la candidature du processus de recrutement en cours et de ceux à venir. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. Les dossiers non retenus seront détruits six mois après la date de publication.

Délai de recevabilité: 03 août 2023

Cliquez ici pour intégrer le groupe WhatsApp de partage d'offre d'emplois gratuit

(Augmenter vos chances d’être retenu en créant un CV professionnel. Cliquez ici pour créer votre CV)     

NB: Ne donnez pas d'argent pour obtenir un emploi

Cliquez ici pour plus d'offres d'emplois




Creez votre CV professionnel en quelques minutes !

Aucun commentaire:

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.

Fourni par Blogger.