Comment passer de fauché à fortuné après le bac ?

         
 Comment passer de fauché à fortuné après le bac ?



Cameroon Desk est une plateforme qui met à la disposition du public des offres de diverses natures (bourse d’étude, offre d’emploi, de stage) en vue de faciliter l’insertion de tous. Pour toucher le maximum de personnes, elle est présente sur Facebook, YouTube, Twitter.

Après le bac nous sommes pour la plupart hantés par la question : « Qu’est-ce que je vais faire ? ». On se retrouve parfois en train de donner des cours de répétition parce que nous sommes fauchés. Cette situation n’étant pas très confortable, on cherche des voies et moyens pour devenir fortuné. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils et astuces pour passer du statut de fauché à celui de fortuné après le bac.

Quelques conseils pour devenir rapidement autonome

On a déjà tous entendu au moins un jour parler de liberté financière. On aimerait tous ne plus dépendre de personne pour avoir de l’argent, générer des revenus et prendre soin de soi. Après le bac, nous sommes souvent tentés de faire des travaux de part et d’autre pour arrondir nos fins du mois. Mais pour réussir, il faut respecter un certain nombre de règles.

1- Commencez par changer de mentalité !

La réussite tout comme le développement commence par un changement de mentalité. Quand on vient d’avoir son bac très souvent ce qu’on veut faire c’est réussir un concours d’entrée dans une grande école d’État pour sortir quelques années plus tard avec un diplôme d’ingénieur, de médecin; etc. et espérer trouver un travail bien rémunéré; ou mieux encore, réussir des concours avec intégration directe. La pensée selon laquelle « avoir un bon diplôme te garantit un bon travail» est anachronique, dépassée, surannée aujourd’hui. De plus, l’État ne peut pas employer tout le monde. Chaque année, de milliers de diplômés sont produits par nos écoles. Qui pourvoira des emplois à tout ce monde ? Alors, pour réussir, vous devez d’abord intégrer ce fait et trouver d’autres voies pour gagner de l’argent.

2- Choisissez d’entreprendre et passez à l’action

« Il n’y a pas le travail dehors !» Cette phrase, nous l’entendons très souvent et le disons même parfois, ce qui est faux. Nous le pensons parce qu’on n’arrive pas souvent à se trouver un emploi salarié bien payé. Ne l’oublions pas : l’État ne pas employer tout le monde, le secteur privé non plus. Face à cette réalité, que faire ? Rester couché bras croisés ? Surement pas. La solution se trouve dans l’entreprenariat. Entreprendre c’est réunir des capitaux pour mettre sur pied un projet. Pour entreprendre, la volonté seule ne suffit pas. Il faut avoir certaines qualités et un certain état d’esprit avant de se lancer. Pour forger votre « mindset», je vous conseille de vous mettre à la lecture d’ouvrages tels que : Père riche, Père pauvre et le cadran du cashflow du même auteur Robert Kiyosaki. Cherchez des idées de projet à développer, montez un business plan et passez à la recherche de financement si nécessaire.

3- Cherchez des financements et développez votre réseau

« Je veux bien lancer mon projet mais je n’ai pas de financement. » Cette phrase est récurrente chez les jeunes porteurs de projet. Il existe pourtant des organisations qui financent des porteurs de projet ; entre autre, nous avons la fondation TEF qui octroie des financements aux entrepreneurs africains à hauteur de 5000 $. Je n’ai pas encore bénéficié de cette subvention mais je connais des jeunes qui en ont déjà bénéficié. Gardez une chose à l’esprit : l’argent n’attend pas le projet, c’est le projet qui attend l’argent. Avant de chercher un quelconque financement, assurez-vous d’avoir un projet bien défini.

4- Lancer son entreprise en étant encore étudiant

Beaucoup de personnes ayant des idées de création d’entreprise attendent « le bon moment» pour se lancer. Mais la question qui subsiste est : c’est quand le bon moment ? Je vous conseille de mettre sur pied votre affaire le plus tôt possible, dès que vous avez votre idée de projet. Commencez quand vous êtes encore étudiants. Offrez des micros services dans votre domaine de compétences et essayez de développer un portefeuille clients afin d’avoir des personnes à qui vendre vos services une fois votre entreprise sur pieds.

5- Se former en permanence

Après la lecture des livres que j’ai cités plus haut, une flamme est née en moi : celle de la culture entrepreneuriale. Je me suis mis à lire entre autre L’homme Le Plus Riche De Babylone de George S. Clason, La Chèvre De Ma Mère de Ricardo Kaniama et Réfléchissez Et Devenez Riche de Napoléon Hill. La lecture a développé en moi un mindset de gagnant ; Je vous recommande vivement la lecture. A travers des livres, on acquiert de nouvelles connaissances en plus d’augmenter son niveau de culture. Il est important pour toute personne qui désire devenir fortuné de se former en permanence afin de développer de nouvelles compétences ou de renforcer ses compétences dans son domaine.

6- La naissance de Find IT Group

Après la lecture de nombreux livres sur la création de richesses j’ai eu un rêve ; celui de mettre sur pieds une entreprise multiservice : c’est ainsi que Find IT Group voit le jour. C’est une entreprise qui offre des services dans le domaine du génie électrique et thermique, de la maintenance et bien d’autre. Ce projet n’est encore qu’à sa phase d’initiation mais je vous promets que très bientôt, vous la verrez bientôt sur la scène.
Conclusion

En fin de compte, si vous voulez passer de fauché à fortuné après votre bac, vous devez suivre ces 5 règles simples :

  • - Changer de mentalité
  • - Choisir d’entreprendre quand vous êtes encore jeune
  • - Chercher des financements quand votre projet est déjà bien établi
  • - Lancer son affaire en étant encore étudiant
  • - Se former en permanence

Maintenant que vous avez toutes ces clés à main, à vous de passer à l’action !



Rédigé par : TAKODJOU Stephane

46 commentaires:

  1. Très inspirant. Continue d'aller de l'avant Stéphane

    RépondreSupprimer
  2. Bravo j'apprécie beaucoup ta rédaction ! Tu soulevés les points phares qui empêchent les jeunes à se lancer et tu apportes ta contribution face à ce problème merci
    Grâce à tes conseils je peux à présent me lancer !😎

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup de courage le futur blogueur

    RépondreSupprimer
  4. Beaucoup de courage le futur blogueur

    RépondreSupprimer
  5. Article plutôt bien structuré.
    Go ahead

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour ce partage d'expérience. Je sais que tu es un bosseur.
    Continue de travailler ; la réussite est au bout de l'effort

    RépondreSupprimer
  7. Wow très bien rédigé, pour un débutant !

    RépondreSupprimer
  8. En dehors de quelques petites erreurs, je trouve ca très bien fait pour quelqu'un qui dit qu'il débute

    RépondreSupprimer
  9. Moi à mon niveau j’ai pas besoin d’un chantre
    J’ai besoin de quelqu’un qui m’amène à la lune pas qui me la décrit.

    Ton texte est bien écrit mais Je le trouve assez simple pour ton niveau.
    Je sais que tu peux faire BEAUCOUP MIEUX que ça

    RépondreSupprimer
  10. Waouh félicitations coach Stéphane Takodjou
    C'est très intéressant mais il y manque du peps, ce qui est propre à toi même
    Beaucoup de courage pour la suite ��

    RépondreSupprimer
  11. Très intéressant et j'espère que ces tactiques pour être fortunés seront bénéfiques à tous
    Bcp de courage 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles seront bénéfiques à tous ceux qui vont passer à l'action après la lecture

      Supprimer
  12. Pas mal là-bas. Facile à comprendre et pertinent, bonne rédaction. Tu peux devenir le meilleur des rédacteurs web avec un peu d'entrainement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien;
      Je sais que je vais y arriver avec vos conseils

      Supprimer
  13. Belle expression écrite👏. Devenir rapidement autonome !
    C’est bien de changer de mentalité, d’entreprendre… mais ça ne suffit pas pour devenir riche. J’ajouterai qu'il faut d’une part se fixer des objectifs atteignables, se nourrir de motivation et être discipliné pour pouvoir atteindre ces objectifs. D’autres part être persévérant. Napoléon Hill parle dans le 1er chapitre de son ouvrage « Réfléchissez et devenez riche » de :
    1- La pensée
    2- Le désir
    3- Le but précis
    4- La persévérance

    RépondreSupprimer
  14. Je trouve le travail dans l'ensemble bien cependant il faut encore fournir assez d'efforts pour être au top.
    Quand tu rédiges utilise un vocabulaire du registre courant (surtout quand tu t'adresses aux nouveaux bacheliers),
    Exp: Baccalauréat ou lieu de Bac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord. Merci pour ton avis.
      L'idée était d'écrire de façon assez digeste

      Supprimer
  15. Il faut faire lire ça aux jeunes bacheliers qui ont une vision un peu trop idéaliste de la vie

    RépondreSupprimer
  16. De toute façon même si on les conseille est-ce qu'ils vont comprendre ??
    Ils faut qu'ils soient eux-même victime du système pour comprendre

    RépondreSupprimer
  17. Mon frère je dis hein, tu es devenu écrivain ??
    En tout cas, je sais que ce n'est pas le talent qui te manque.
    Courage

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour les astuces.
    Puissent ces dernières nous conduire à la réussite.

    RépondreSupprimer
  19. Beaucoup de courage pour la suite

    RépondreSupprimer
  20. Bien !
    J'espère que toi aussi tu les appliques

    RépondreSupprimer
  21. Anyway Beaucoup de courage.
    Tu as toute les clé en main pour réussir.

    RépondreSupprimer
  22. Tu es un bon gars.
    Continue dans la même lancée

    RépondreSupprimer

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.

Fourni par Blogger.