Recrutement au PAM: CHARGÉ DE MISSION PROGRAMME -CHEF DE SOUS-OFFICE)

Cameroon Desks
0

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Le PAM Cameroun fait partie des bureaux pays du Bureau régional pour l’Afrique centrale et de l’Ouest (RBD) confrontés à de multiples crises humanitaires qui aggravent simultanément les vulnérabilités socio-économiques existantes dans le pays. La situation sécuritaire fragile dans le nord du pays, une opération prolongée de réfugiés dans l’est et des crises dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest ont rendu des millions de personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire. Le PAM fournit une composante clé de la réponse d’urgence du Plan de réponse humanitaire par le biais d’une aide alimentaire régulière et d’une aide au développement durable à une partie des personnes vulnérables et en situation d’insécurité alimentaire dans le pays. Avec le lancement du plan stratégique de deuxième génération, il est impératif d’obtenir les capacités optimales du personnel, des partenaires et des bénéficiaires, compte tenu de la situation humanitaire précaire et de l’importance d’apporter un soutien efficace et rapide. Ce rôle, décrit ci-dessous, contribuera à la mission du Programme alimentaire mondial au Cameroun de sauver des vies, de changer des vies.

CONTEXTE ET OBJECTIF DE LA MISSION

Bureau extérieur du PAM à Buea, région humide du Sud, Cameroun : Le bureau de pays du PAM au Cameroun cherche à pourvoir le poste de chef du bureau extérieur au niveau P3, basé à Buea. Le (la) titulaire relève du (de la) Coordonnateur(trice) des situations d’urgence et du (de la) Directeur(trice) de pays par l’intermédiaire du (de la) Coordonnateur(trice) adjoint(e) des situations d’urgence et Chef du Bureau extérieur, à Bamenda. Il/elle travaille en étroite coordination avec les responsables d’activité CO et les responsables des différentes unités fonctionnelles. Le titulaire du poste dirigera une équipe de plus de 15 personnes, tant au niveau national qu’international.

Le chef du bureau extérieur veillera à la gestion efficace et efficiente des ressources humaines et financières et à la mise en œuvre des programmes et activités du PAM, y compris la résilience dans le contexte d’urgence de niveau 2 / zone de crise dans sa région. L’accent est mis sur l’établissement et le maintien de relations avec les autorités locales, les agences des Nations Unies, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et d’autres partenaires dans la région afin de renforcer la visibilité du PAM.


La crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a conduit à une urgence humanitaire complexe avec 2,3 millions de personnes (50 % de la population) dans le besoin et le déplacement de près de 720 000 personnes à la suite d’attaques violentes contre les populations et leurs biens, de meurtres, d’arrestations arbitraires et de violences sexuelles, y compris de femmes et d’enfants. Plus de 400 000 personnes vivant dans la région du Sud-Ouest sont considérées comme étant en situation d’insécurité alimentaire.


Le PAM fournit une aide alimentaire mensuelle inconditionnelle aux personnes en situation d’insécurité alimentaire grave et aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays, en étroite coopération avec le groupe sectoriel sur la sécurité alimentaire et les ONG partenaires. Le PAM fournit également des aliments nutritifs spécialisés pour aider les femmes enceintes et allaitantes et leurs enfants à lutter contre la malnutrition et à la prévenir.

LIVRABLES À LA FIN DU CONTRAT

Plus de 80 000 personnes vulnérables ont été aidées chaque mois par le biais de distributions alimentaires générales, d’un programme de nutrition entièrement mis en œuvre, d’une activité de TCC bien gérée sans anomalies. Un programme de résilience développé pour la région du Sud-Ouest.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)
  • Gérer et diriger les opérations du PAM sur le terrain dans la région du Sud-Ouest afin d’assurer le déploiement rapide et efficace des programmes d’aide alimentaire pour les personnes déplacées/réfugiées et les ménages vulnérables, conformément aux objectifs, aux budgets et aux procédures opérationnelles standard du Plan stratégique de pays.
  • Gérer efficacement le bureau local afin d’assurer une gestion transparente et efficace du personnel et le développement continu d’une équipe cohésive et performante.
  • Veiller à l’utilisation efficace des ressources financières allouées conformément aux politiques du PAM pour la réalisation des objectifs fixés.
  • Superviser toutes les activités logistiques liées à la réception, à l’entreposage, au transport, à la distribution et au suivi des aliments en veillant à la conformité aux politiques, critères et procédures du PAM.
  • Assumer la responsabilité de la sécurité du personnel, des locaux et des biens du PAM au sein du bureau extérieur afin d’assurer le respect des règles et normes de sécurité en ce qui concerne les déplacements, les locaux et les opérations du personnel.
  • Assurer une bonne communication continue au sein du PAM afin d’assurer une réponse opérationnelle efficace et une utilisation plus responsable des ressources.
  • Maintenir une communication, une coordination et une collaboration opérationnelles étroites et dynamiques avec les homologues gouvernementaux, les organisations nationales et internationales et les partenaires opérationnels afin d’assurer une intervention d’urgence appropriée, ponctuelle et efficace.
  • Assurer le processus de sélection des partenariats stratégiques potentiels et superviser le processus connexe d’accord sur le terrain (FLA) et fournir des conseils et un soutien généraux pour assurer la conformité aux procédures opérationnelles et aux éléments contractuels.
  • D’autres sont nécessaires.
QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD
  • Formation : Diplôme universitaire du niveau du master en économie, en développement international, en sciences sociales ou dans un autre domaine intéressant l’aide au développement international, ou premier diplôme universitaire assorti d’années supplémentaires d’expérience professionnelle et/ou de formations/cours dans le domaine connexe.
  • Expérience : Au moins un (5) an ou plus d’expérience professionnelle de troisième cycle dans un domaine de travail pertinent, de préférence dans le domaine de l’aide humanitaire ou des réfugiés, du renforcement de la résilience et de la protection, avec une formation et un intérêt pour le développement humanitaire international.
Connaissances et compétences :
  • Compétences avérées en matière de réseautage et de renforcement des capacités pour développer, entretenir et maintenir des partenariats avec les autorités gouvernementales locales et d’autres partenaires.
  • Solide connaissance de la gestion des actifs et des budgets et de l’équilibre efficace entre plusieurs priorités.
  • Langue : Maîtrise (niveau C) de l’anglais ou du français (écrit et oral). Connaissance intermédiaire (niveau B) d’une deuxième langue officielle de l’ONU : anglais/français. (Autre langue de travail du PAM) serait un atout.
EXIGENCES SUPPLÉMENTAIRES
  • Connaissance du système des Nations Unies
  • Expérience de la conduite de la négociation d’accès et de l’engagement communautaire
  • Expérience dans la gestion des composés d’une zone de taille moyenne
  • La connaissance du français sera un atout.
TERMES ET CONDITIONS
  • Type de contrat : Conseil - CST
  • Unité : Chef de sous-bureau
  • Lieu d’affectation : Buea, Cameroon
Comment postuler ? 

Date limite de candidature : vendredi 16 février 2024 (23h59 UTC+1)

(Augmenter vos chances d’être retenu en créant un CV professionnel. Cliquez ICI pour créer votre CV)

Tags:

Enregistrer un commentaire

0Commentaires

Vous avez des questions par rapport à cette offre ? Laissez votre préoccupation ici en commentaire. Notre équipe se chargera de vous répondre dans moins de 24h. N'oubliez surtout pas de revenir ici pour consulter la réponse à votre préoccupation.

Enregistrer un commentaire (0)

#buttons=(Ok, Go it!) #days=(20)

Our website uses cookies to enhance your experience. Check Now
Ok, Go it!